21 grammes s'évaporent à notre mort.
21 ans d'existence.
C'est maigre, ça pèse pas lourd dans la balance.
Mais que voulez-vous, je m'en contente.
Mon chien est en train de mourir à petit feu, compagnon de mes jeunes années.
Moi je me prends un an sur le coin de la gueule, alors que je n'ai rien demandé à personne ni rien fait pour mériter ça.
Je vieillis, inexorablement.
Tout à l'heure, on parlait de l'été 2006, l'année du bac ; et ce qui est terrible, c'est que je ne me rappelle même plus comment l'avoir passé.
Ca pèse pas lourd, 21 ans.
Mais c'est tout juste le temps d'entrevoir enfin comment on souhaite modeler sa vie, et surtout ce que l'on ne veut pas en faire.
Faire des rencontres fantastiques en à peine trois jours, germes que l'on souhaite entretenir pour l'avenir.
Parler cinéma, au détour d'une clope et d'un verre de vin, parler de guerre et de délivrance, de beaux textes et de pays lointains.
Se donner le temps de réfléchir.
Se poser.
Enfin.

essai_4ok
Un jour nous aussi, nous marquerons les murs de l'histoire...