Bashung est mort, mon coeur est triste ce soir.
C'est dur de voir les Géants s'éteindre à petit feu sans pouvoir rien y faire.
Le dernier, sans doute un de ceux qui pouvait encore consoler ceux qui n'avait pas connu l'époque des Ferré, Brel et autres Brassens, faut d'être nés trop tard dans un siècle trop vieux.

Noir Dez en 2003, lui cette année, faut croire que je porte la poisse avec mes satanés concerts.
Merde.